• A l’UGECAM : les salariés du médico-social méprisés

    A l’UGECAM : les salariés du médico-social méprisés Le 17 novembre, lors de la réunion de négociation sur l’application du Ségur de la Santé dans les UGECAM, notre employeur nous annonce que la revalorisation salariale de 183€ ne s’appliquera que pour les salariés des établissements sanitaires, et rien pour les autres (médicaux-sociaux, siège et institut de formation)... Voilà le vrai visage de notre employeur, très généreux remerciements  gratuit, mais qui ensuite trie les salariés dans son système de valorisation. Une gestion RH à géométrie variable qui fragilise l’ensemble des salariés. La devise de l’UGECAM  « soigner-rééduquer-réinsérer » s’est transformée en  « diviser pour mieux régner » !

    Inacceptable pour la CGT, nous sommes tous des salariés de l’UGECAM, avec le même contrat de travail, dépendant de la même convention collective, quelque soit notre profession ou notre établissement d’affectation, nous devons tous être traités de la même façon!. Les salariés vont se faire entendre, rappeler à nos directions les valeurs de la Sécurité Sociale qu’elles ont oubliés et exiger la revalorisation salarié de 183€ pour l’ensemble du personnel.